Ni chagrin d'amour

ni combat de reptiles

Heptanes Fraxion

Collection : Nuits indormies

Dimensions : hauteur : 19 cm    largeur : 12,5 cm

nombre de pages : 90

Façonnage : broché imprimeur

Parution septembre 2022

Prix public 12 €

ISBN : 978-2-493404-00-8

Présentation

Paméla Ramos nous suggère dans sa postface que lire Heptanes Fraxion est comme emprunter un chemin qui se dessine « insidieusement, au milieu du terrain vague de ses observations routinières, » où  « se dresse progressivement la bâtisse. »

« Le monde selon Fraxion » souligne dans son recueil Ni chagrin d’amour ni combat de reptiles les contours âpres d’une société où êtres humains et paysages nous semblent à la fois proches et étrangers, non miscibles. Jours inutiles ou amours perdues de filles paumées côtoient Ministres et oiseaux, sans griffes, ni crocs, juste avec tendresse et un calme réalisme appris du ciel et du sol.

 

De cet univers de villes et de récits de vie en forme de miroirs brisés chacun fera récit.

On en parle

Merci à Eric Dejaeger, un peu de pub ça fait pas de mal .
Petite notule  pour poète discret sur Court, toujours!
couv Ni ni 7 3 2022.jpg

Extraits

pluie noire (extrait)

vieille fête qui fleurit
vieille fête qui se meurt
vieille danse du monde qui me mène en me faisant
croire le contraire
une pluie noire tombe du ciel
seigneur
il y a trop de ville en moi

 

petite blonde nerveuse
frimeur bien relou
gamin construit par les préjugés de maman
roi du moment ou alors fieffé tocard
dans l'autocar les gens sentent tous la pomme de terre
une pluie noire tombe du ciel
seigneur
il y a trop de ville en moi

                         ***

les amours perdues (extrait)

ici un chantier dort depuis des lustres
ici un réverbère sur deux grésille
ici elle sent le sang la force motrice
(beurre salé du béton)


quand il pleut tout est lacustre
quand il pleut tout est science-fiction
et en vérité je ne me pose plus qu'une seule question
rendent-elles vraiment meilleur les amours perdues

***

ministre (extrait)

ministre dont la belle-sœur est une reine de pureté qui
fait semblant de compatir
ministre qui fait ses courses
ministre qui ne parle jamais de dieu
ministre dont les cheveux sentent toujours la pluie
ministre enjouée qui cache son manque de confiance en elle
ministre ayant déclaré récemment
(je cite)
ma cicatrice n'a pas de nom
famille de cons je vous emmerde