Révolte contre la poésie

Antonin Artaud

Claire Malary

Collection : Vu par

Dimensions : hauteur : 21 cm    largeur : 29,7 cm

Livre d'artiste 50 exemplaires numérotés

nombre de pages : 17

Façonnage : reliure japonaise artisanale

Parution janvier 2022

Prix public 25 €

ISBN : 978-2-9573810-6-7

Présentation

De la lecture du verbe quasi incantatoire et mystique d’Antonin Artaud dans Révolte contre la poésie, Claire Malary propose une interprétation très personnelle de "faces" mi-cachées mi-dévoilées, comme des phases émotionnelles brutes de l'auteur. Masques énigmatiques interrogeant ce texte qui jamais ne se laisse percer, confrontation au Moi insaisissable de la folie du poète, c’est dans le parti pris du dépouillement du texte et de l'invocation des figures sombres de l’artiste que se construit une lutte hors des codes dans laquelle le lecteur inventera les siens.

couverture 1e Révolte contre la poésie.jpg
couverture 4e Révolte contre la poésie.jpg

Extraits

Le poète qui écrit s’adresse au Verbe et le Verbe a ses lois. Il est dans l’inconscient du poète de croire automatiquement à ces lois. Il se croit libre et il ne l’est pas.

 

***

Il est le fils de ses œuvres, peut-être, mais ses œuvres ne sont pas de lui, car ce qui était de lui-même dans sa poésie, ce n’est pas lui qui l’y avait mis, mais cet inconscient producteur de la vie qui l’avait désigné pour être son poète et qu’il n’avait pas désigné lui. Et qui ne fut jamais bien disposé pour lui.